Archives pour la catégorie Nos producteurs : dernières nouvelles

DES NOUVELLES DU DOMAINE BECHTOLD (VINS D’ALSACE)

Isabelle et Jean-Marie Bechtold viennent à La Grange aux légumes le 27 novembre 2018. Leurs vins d’Alsace sont toujours appréciés des Amapiens et voici ce qu’ils nous disent de leur domaine certifié bio depuis 2010 et Demeter depuis 2016, et de leurs pratiques.

Présentation de notre domaine viticole :
Les 12 hectares de notre Domaine Familial sont situés au cœur de la Couronne d’Or, sur le ban de Dahlenheim et ceux des communes environnantes. Nous avons fait le choix en 1996 de pratiquer une viticulture responsable en adhérant à l’Association Tyflo, puis en entamant une conversion à l’Agriculture Biologique en 2007. Certifié Bio en 2010, nos pratiques Biodynamiques sont certifiées Demeter depuis 2016. Lire la suite

FINI LES CONTRATS AVEC LA FERME STE-COLOMBE !

Depuis octobre 2018 (fin du contrat 2017-2018), Camille et Nicolas de la ferme briarde Ste-Colombe ont renoncé à livrer les AMAPs : trop de fatigue, pas assez de rentabilité.

Ils ont heureusement trouvé d’autres débouchés pour leurs fromages et continueront à nous proposer des commandes occasionnelles.

Nous leur souhaitons une très bonne continuation !

LES PLAISIRS DU JARDIN : QUELQUES NOUVELLES ESTIVALES

13 juillet 2018

C’est la fête partout ce week-end… et ici aussi à Cergy: une fête bien discrète et estivale où les légumes-fruits gagnent en finale !
Cette semaine, nous vous proposons nos tomates. Nous espérions les avoir début juillet tant le soleil est fort…mais bon, elles ont rougi tranquillement et à leur rythme.

IMG_7343Binage et désherbage des choux : Nous testons une machine bineuse pour les choux : les herses étrilles sont rotatives et détruisent les herbes poussant entre les choux. Cette petite machine danoise complète nos bineuses habituelles et surtout, permet d’être enfin assis pour désherber !

Bel été à vous,
Valérie et Alain Crochot

LES PLAISIRS DU JARDIN : MESSAGE DU 12 MAI 2018

Même si les écarts thermiques sont importants entre les matins froids (comme aujourd’hui) et des journées bien chaudes, la grande lumière actuelle permet une bonne croissance des plantes. Vous trouverez ci dessous quelques photos de nos champs. Vous verrez les légumes fruits avec leurs premières fleurs. Les légumes feuilles « montent » vers le ciel, suivant leur destinée. Et donc, comme chaque année, la liaison entre le printemps et l’été pour remplir votre panier est assez délicate. Mais en attendant notre gamme complète d’été, dégustez nos fraises du matin… le jour même de la distribution, car il n’y a aucun conservateur !

AVRIL 2018 LES PLAISIRS DU JARDIN : QUELQUES NOUVELLES DE NOS CHAMPS

Enfin, nous pouvons travailler à l’extérieur: seulement en sols sableux pour le moment. Mais nous avons réussi à planter 8 planches et aussi 2000 griffes d’asperges. C’est la seconde phase de plantations après 2017: les premières asperges sortent maintenant.
Pour comprendre nos objectifs de mieux remplir les paniers au printemps, vous retrouverez sur ce lien que nous écrivions en 2017 et ci-dessous, 5 photos prises ce 11 avril 2018.

​.​
Si la récolte des asperges cette année sera modeste, celle des fraises s’annonce assez prometteuse: les pieds ne sont pas en avance mais les fleurs éclosent en quantités. Soyons patients ! Et en attendant, la récolte des légumes verts est enfin bien partie: tout est bien vert quand arrive la saint Fulbert (le 10 avril). C’est vrai dans les serres …bientôt dehors également ?

 

​Également en petit cadeau du printemps, voici 2 photos de pruniers en fleurs

pruniers_130418pollinsation_pruniers

 

LES PLAISIRS DU JARDIN : NOUVELLES DU 16 MARS 18

Enfin ! nous avons eu quelques belles journées qui nous ont permis de bien avancer nos travaux dans les serres. 3 ou 4 heures de belle lumière journalière suffisent à la croissance des épinards, radis,…
Nous construisons 2 serres supplémentaires pour « accélérer » le printemps. En regardant les photos ICI, vous comprendrez tout l’intérêt de vous proposer des cultures sous chapelles.

Voici le planning encore timide, des prochaines distributions de légumes:.
- Nous maintenons les distributions du 20 mars, 3 et 10 avril.
- Il n’y aura pas de légumes le 27 mars.

Normalement par la suite, les distributions devraient être faites régulièrement. La nouvelle vague de froid de ces jours prochains devrait peu impacter les cultures sous serres, les ralentir certes, mais nos plantes sont sous bonnes protections. Évidemment, aucune nouvelle culture n’est encore en plein champ.
En vous remerciant encore pour votre compréhension et votre soutien,

Valérie et Alain Crochot

MESSAGE DES PLAISIRS DU JARDIN SUITE AUX INTEMPÉRIES

Voici le message que nous avons reçu de Valérie et d’Alain Crochot  que nous assurons de notre sympathie et de notre soutien.

« Bonjour à tous,

Nous avons été très touchés par votre soutien lors des intempéries de ces dernières semaines.

Il est vrai que le climat nous est très difficile depuis début décembre.
Après 4 tempêtes, après les inondations, après les chutes de neige et après le froid de la semaine dernière, notre retard s’accumule dans notre planning de production. Il sera donc difficile de prévoir les paniers de Mars et Avril, puisque rien ne pourra commencer à pousser avant la mi-Mars…si le temps redevient « normal ».

Nous sommes désormais contraints de nous ré-organiser, faute d’avoir suffisamment de produits à proposer.

Ainsi, dans l’immédiat, nos ventes vont être suspendues une semaine sur deux :

- Il n’y aura pas de ventes les semaines 11 et 13 (13 et 27 mars)

- Nous maintenons – à priori – les distributions des semaines 12, 14 et 15. (20 mars, 3 avril et 10 avril)

Il conviendra ensuite d’aviser au vu des conditions climatiques. Il nous est impossible d’établir un planning précis pour le moment.

Nous préparons les semis, les serres sont prêtes à être plantées…mais nous ne pouvons pas nous projeter vu ces fléaux climatiques.

Bien évidemment, nous ne manquerons pas de revenir vers vous pour vous tenir au courant.

Nous compenserons à la belle saison, cet été et cet automne, lorsque nous aurons plus de productions.

Nous nous tenons à votre disposition pour en discuter.: n’hésitez pas  Nous restons optimistes sur la suite de l’année 2018: la probabilité de connaître de meilleures semaines, augmente: ce lundi 05 Mars est le premier jour clément depuis longtemps.

En vous remerciant pour votre compréhension et votre soutien »

Valérie sera présente à notre assemblée générale du 20 mars 2018.

INTEMPÉRIES AUX PLAISIRS DU JARDIN

Depuis décembre 2017, chez nos maraîchers, aux Plaisirs du jardin, à Cergy, en bordure d’Oise, 4 tempêtes.

 

Inondations fin janvier (photos des 29 et 30 janvier) : l’Oise est plus haute que les champs de 70 cm.

Froid : moins 12 degrés jeudi 8 février

La neige est bénéfique pour la structure du sol qui s’améliore, permettant au printemps, un meilleur enracinement pour les plantes. Le froid « tue la vermine ». C’est donc une « bonne » vague de froid !

Nos maraîchers concluent : « Nous gardons l’espoir d’une accalmie suffisamment longue pour que poussent vos légumes….dans de bonnes conditions. Nous allons donc retravailler le sol dans les serres, tout ressemer, planter…un peu chaque jour et à chaque fois avec détermination et ténacité. »

DES NOUVELLES MOUILLÉES DES CHAMPS DES PLAISIRS DU JARDIN

Voici le message d’Alain et Valérie du 27 janvier 2018 :

Année 2018, le 8 est-il un chiffre porte-bonheur ? pour le moment, c’est surtout le bonheur d’échapper aux conséquences des fléaux climatiques successifs. Après 4 tempêtes dont une redoutable, voilà le niveau de l’Oise qui monte chaque jour un peu plus mais sûrement. Vous verrez sur les photos de ce matin, son état préoccupant. Le niveau de l’eau de la rivière est supérieur à celui de nos champs. Heureusement, la pression de l’eau est moindre qu’en juin 2016 (débit inférieur) et le chemin de halage créé par la ville nouvelle dans les années 1970, nous protège des débordements à ce jour. Si inondation il y a dans les prochains jours, elle devrait être modérée.

Pour le moment, nous nous en sortons donc bien. Mais je comprends mieux la souffrance des gens inondés chez eux. L’eau peut-être aussi dangereuse qu’elle nous est féconde chaque jour. Ce sont les deux versants yin et yang de l’eau.