PANIERS DU 15 OCTOBRE

Panier 15 10 2019Panier à 15 € : 500 g de haricots verts de plein champ, 500g de blettes vertes, 500g de carottes oranges, 1 céleri avec feuillage, 1 chou-fleur, 1 salade, 1 barquette de grosse tomates cerise .

Panier à 7,50 € : 500 g de haricots verts de plein champ, 500g de blettes vertes, 1 petit chou-fleur.

 

 

PANIERS DU 8 OCTOBRE

Panier à 15 € : 750 g de pommes de terre Alouette, 750 g de poireaux, 1 botte de carottes oranges, 1 botte de navets blanc/violet, 1 botte de ciboulette, 1 courge spaghetti (environ 1,1 kg).

Panier à 7,50 € : 500 g de poireaux, 1 botte de carottes oranges, 1 botte de ciboulette, 1 courge spaghetti (environ 500g).

GELÉES BLANCHES

Alain Crochot, notre maraîcher, nous écrit :

Ce jeudi 03/10, première gelée blanche ! Juste un mois après la première offensive du froid le 03 septembre. C’est donc bientôt la fin des haricots…et plus largement, la fin de cet été bien chaud.

C’est aussi un moment esthétiquement très beau et pur, un lever de soleil étincelant dont nous vous faisons profiter en photos.

PANIERS DU 1e OCTOBRE

Panier à 15 € : 1 kg de pommes de terre Ditta, 750g de haricots verts de plein champ, 500g d’oignons jaunes, 1 potimarron (environ 1,4 kg), 1 salade.

Panier à 7,50 € : 500g de pommes de terre Ditta, 500g de haricots verts de plein champ, 500g d’oignons jaunes, 1 salade.

PANIERS DU 24 SEPTEMBRE

Panier à 15 € : 1 kg de pommes de terre Dita, 1 kg de petites tomates, 500g de blettes ou de brocolis, 500g de poireaux, 500g de chou kale frisé, 1 botte de carottes avec fanes.

Panier à 7,50 € : 500g de pommes de terre Dita, 500g de petites tomates, 500g de blettes ou de brocolis, 1 botte de carottes avec fanes.

COURGE ZAPALITTO AU FOUR

Courge zapalittoLa courge zapalitto est une petite courge au goût délicieux. Voici une recette toute simple.

Préchauffez le four à 180°. Coupez la courge en deux. Enlevez les graines. Badigeonnez les deux moitiés d’huile d’olive, assaisonnez avec poivre, sel, zaatar. Mettez au four pour environ 30 minutes. Dégustez.

MIEL DE L’HÉRAULT : SAISON 2019

Stéphane Levrero, apiculteur dans l’Hérault, nous propose une dégustation vente en novembre 2019 et nous donne quelques nouvelles :

« La saison 2019 a été plutôt un petit beaucoup et énormément difficile : mes petites abeilles n’ont fait qu’1,6 tonne, snif snif ! Il n’y a eu que 3 a 4 semaines de miellée. Raison : le climat. Janvier, février, mars, pas une goutte d’eau durant ces 3 mois. On se serait cru au mois de mai : 6 février, 26 degrés Celsius à 700 mètres d’altitude, 28 février, 28 degrés Celsius à Lodève :(:(:(:( Ensuite chute de température avec très peu de pluie durant avril et mai et jusqu’au 20 juin et quelques jours plus tard, canicule Résultat : J’ai fait seulement 42 kg de garrigues et donc ceux qui en veulent devront réserver.
Ensuite très peu, voire pas du tout de pluie et toujours chaud, chaud même actuellement

Je proposerai en pot de 500 g : miel de montagne, miel de foret et châtaignier,  miel de bruyère cendrée, miel de garrigues sur commande, pain d’épices, bonbons au miel. »

PANIERS DU 17 SEPTEMBRE

Panier à 15 € : 1 kg de pommes de terre Vitabella, 1 kg de tomates anciennes, 700g de haricots verts, 600g de courgettes, 1 botte de sarriette.

Panier à 7,50 € : 500g de pommes de terre Vitabella, 600g de tomates anciennes, 500g de haricots verts.

 

PANIERS DU 10 SEPTEMBRE

Panier à 15 € : 1 kg de pommes de terre Mona Lisa, 1 kg de tomates rondes, 1 barquette de tomates cerises, 1 courge zapalitto, 1 laitue verte, 500g de prunes quetsches.

Panier à 7,50 € : 500g de pommes de terre Mona Lisa, 650g de tomates rondes, 1 laitue verte, 500g de prunes quetsches.

7 SEPTEMBRE 2019 FORUM DES ASSOCIATIONS

Kakémono Circuits coutsComme en 2017 et 2019, les trois AMAP d’Aulnay étaient dans le petit coin de verdure de la Ferme du Vieux Pays, bien tranquille mais sans doute trop tranquille. Il fallait un peu chercher pour nous trouver malgré nos efforts de signalétique avec deux beaux kakémonos.  Pourtant, il faisait beau et nous avons pu informer une cinquantaine de personne sur les AMAP, les circuits courts, leurs producteurs…

Quel emplacement demanderons-nous l’an prochain : le même ou un autre qui nos rendrait plus visible au risque d’être davantage dans le bruit ? Peut-être nous faudra-t-il participer de façon plus soutenue à la chasse au trésor organisée pour les enfants et nous manifester davantage : nous déguiser en légumes, par exemple. Pourquoi pas ?